Bourrellerie

La bourrellerie,

« Mé kessé ke staffaire !? » me direz-vous.

Rien à voire avec un quelconque abus de boisson. Pas de ça chez nous ! Enfin je crois ….

La bourrellerie, c’est tout bonnement l’art de travailler le cuir.

A l’instar du sellier, du maroquinier ou du cordonnier, le bourrelier a une fonction spécifique : travailler la bourre (sans délai) et le cuir, en vue de réaliser des pièces d’attelage pour le travail des chevaux et des bœufs. Il réalise également les ceintures et divers objets de cuir utiles à l’homme dans ses tâches laborieuses.

Travail pragmatique, de précision, de patience, de créativité, de doigté, d’ingéniosité et d’habileté, la bourrellerie n’exige cependant aucun prérequis particulier …. Enfin un peu ….

Seule compte l’envie de travailler une matière organique, odorante, parfois souple, parfois dure, de couleurs et de texture changeantes et de laquelle il n’est pas aisé de donner forme sans se salir les doigts.

Dans notre atelier, et ce même si vous n’avez jamais eu d’allène, d’abat carré ou encore de couteau à pied (qu’on utilise avec les mains) entre les doigts, vous apprendrez à réaliser de manière simple d’abord puis de plus en plus élaborée, divers objets de cuir comme ceintures, escarcelles, chausses, fourreaux, étuis, que sais-je.
Vous apprendrez également à repousser le cuir, la seule limite est votre imagination !

Moyennant adhésion à l’association, la Ghilde vous fournit le cuir. Les outils vous seront prêtés en séances ainsi que conseils et assistance.
Les ateliers se tiennent les mardis, de septembre à juin, de 20h30 à 22h30, à Véranne ou Saint Appolinard.

Lors de nos animations, nous faisons démonstration de la fabrication de petites pièces (bracelets, marque-pages, etc…) à l’intention du public, en expliquant nos techniques et l’histoire du travail du cuir.
Alors n’attendez plus et venez faire des merveilles !